FIN DE SIÈCLE

OFFICIAL WEBSITE

CAULDRON MUSIC LABEL

MYSPACE

REVIEWS

La Gouttière

Bleu Elégiaque est en fait un album méconnu car non édité en 2003, à son apparition. C'est Abyssa Netlabel, le vent toujours en poupe, qui a le premier enclenché la très bonne initiative d'une réédition de ce fond de tiroir de qualité - autant le dire tout de suite. C'est à vrai dire un plaisir que de découvrir une "nouvelle" oeuvre de Fin de Siècle, ici toujours orchestrée par le non moins sympathique Stephane Flauder. Mais attardons-nous plutôt sur le contenu de ce fameux tiroir poussiéreux avant de tomber dans l'emphase...
On sait que Fin de Siècle s'est depuis quelques temps écarté d'une imagerie et d'une atmosphère très "romantiques" pour se tourner vers ce qui me semble correspondre davantage à l'esprit fin de siècle justement ; les compositions, bien que toujours armées d'une mélancolie à toute épreuve, font tinter des accents de "modernité", d'urbanité même ("City Lights"). Présent et passé se côtoient pour former quelque chose d'intéressant, à la manière de l'Art Nouveau, sans nostalgie trop marquée de temps anciens, d'ailleurs réactualisés à toutes les sauces et même les plus mauvaises.
Ici retentissent les dernières notes d'une époque, dans une sorte de constat, ou d'hésitation entre passé et séduisante modernité. Les références à l'art pictural ne sont pour moi pas déplacées ; Bleu Elégiaque offre en effet un tableau, une photographie, au delà de la douceur de la couleur bleu annoncée. Un décors de vie flou, des éclats de rire, l'écho d'une fête lointaine où les couples dansent en ronde incertaine, à moins que ce ne soient les petits rats de Degas... Des accords perdus dans l'atmosphère brumeuse, filtrant la lumière et les formes... Une plage du nord, au sable devenu gris sous les épais nuages et l'eau, et là, dans le coin, une flaque reflétant un chapeau à large bord et un ruban noir flottant dans le vent fort.
Le souvenir exprimé par Fin de Siècle transforme une époque en grisaille, en clichés abîmés par le temps, à moins qu'il ne témoigne tout simplement de l'apparition de ce gris au milieu d'un ciel qui fut jadis bleu. L'univers sonore proposé stimule l'imagination, la douce mélancolie. "B" offre une image plutôt sensuelle, "Church", plutôt triste, "L" celle d'une vue imprenable sur les remous et les îles sinistres de l'Atlantique.
Fin de Siècle parvient avec ce Bleu Elegiaque à mettre une atmosphère, un sentiment sur une palette de couleurs et de sons, ceux-ci véritables. Ils sont doux et un peu surannés, comme les mouchoirs bien pliés que l'on retrouve au fond des tiroirs et dont les odeurs rappellent à l'esprit des souvenirs en impressions ; comme des cyanotypes, teintés de "bleu élégiaque".
Un bien beau disque.nnaissance de ses pairs dans un futur proche.

The french Touch

Après sa rencontre avec Florence Cailleux au printemps 2001, Stéphane Flauder passe l'année 2002 à composer, ce qui se traduit en 2003 par de nombreuses parutions. L'album "Tout disparaîtra" chez Cauldron Music bien sûr, mais également les EP "Sans titre" et "L'âme-frère" qui constituent les deux faces d'un seul opus. Fin de Siècle participe également à deux compilations, "UHF volume 2" et "Ombres et lumières, tribute to JM Dauvergn". Enfin voient le jour un EP, "Bleu élégiaque", et un album, "Nine barns", qui ne seront pas publiés. Prévu à la base comme un 10" pour Divine Comedy, "Bleu élégiaque" est refusé par le label, qui trouve que l'EP s'éloigne trop du style "néoclassique" mis en oeuvre par Fin de Siècle sur ses productions précédentes. Les huit titres dorment donc dans un tiroir jusqu'en 2005, où le netlabel Abyssa a la bonne idée de les proposer en téléchargement libre.

A l'écoute de ces titres on comprend pourquoi Divine Comedy a été surpris par cet EP. La mutation qui allait donner le jour à "Nine barns" (dont on a pu entendre deux extraits sur "Summertime") avait débuté avec "Bleu élégiaque". Finis les titres uniquement basés sur le piano, même si l'instrument demeure au centre de la musique de Fin de Siècle : la guitare et l'orgue font leur apparition. Des influences post rock (on pense à Sigur Ròs) ou trip hop sont nettement perceptibles sur cet EP, dont l'atmosphère change résolument par rapport aux débuts. Fin de Siècle n'a jamais aussi bien porté son nom et enterre définitivement le 19e siècle. On rentre en plein dans une ère plus moderne, où les sons de la ville ("City lights") se mêlent à ceux de la nature, de la mer (l'élément maritime a toujours tenu une grande place chez Fin de Siècle). Toujours mélancolique mais moins morbide, Fin de Siècle tourne la page et s'en va explorer un nouveau siècle, en conservant tout ce qui faisait son talent.


 

DISCOGRAPHY

EP/LP
infos
download
Bleu élégiaque
Y.015 - Abyssa Netlabel - 2006


All mp3, artworks, texts, pictures, logo releases on the site fall under a Creative Commons license, which means they are free for you to download and distribute as you wish, as long as it is not done for profit. ABYSSA is a non-profit project based in France, created for the music in reaction to the bizness-music-model, and with the intention of realeasing unsigned artists to help them to get a little more exposure. All rights of the artists and their recorded material are reserved. All tracks and graphics are copyright of their respective authors.

 

 
home | artists | albums | links | contact | forum